Je vous propose un compte rendu d’étude de cas (je n’oserais pas employer ici l’expression rapport d’enquête, il en manque trop !) d’observation d’ovni.

Je n’ai pas rencontré le témoin, qui habite à Paris, trop loin de ma Savoie. J’ai réalisé ce petit travail en supposant à priori que le témoin était sincère, ce qui me semble être le cas. Mais je n’ai aucun moyen d’en juger et je ne veux pas pécher par excès de naïveté.

1 Les faits :

Résumé de l’observation faite par le témoin (je l’appellerai Mikado en référence à son adresse électronique) et de mon observation des vidéos fournies.

L’observation a été réalisée vers 0h40 le 27 août, à Paris, au début de la rue des poissonniers, orientée ici 030/210. La nuit était claire et suivait une très belle journée.

Première observation : Dans un premier temps, un aéronef étrange (cf schéma joint) (avion ? Hélico ? Autre ?) a survolé Paris à une altitude suffisamment basse et inhabituelle pour attirer l’attention attention de kdo par son bruit. Il était suffisamment bas pour que Mikado imagine qu’il allait se crasher dans Paris. Il y avait trois lumières sous l'engin, elles étaient distinctes et grosses, les témoins ont vu aussi comme des traits lumineux et bleus comme sur le schéma.

2008_08_27_schema_engin

(Cliquez sur l'image pour voir les détail)

Alors qu‘il observait le ciel, il a aperçu une boule lumineuse arrivant de derrière le sacré-cœur. Cette boule lumineuse avait un aspect hors du commun, totalement irréel.  Ce phénomène détecté sur le sacré-cœur s'est terminé en volant hors du champs de vision des témoins après un grand virage. Le témoin est allé chercher sa caméra et a enregistré la vidéo (voir. à l’adresse : http://www.dailymotion.com/video/x6khnk_ovni-aout-08-paris_tech ).
Le premier engin avait disparu, mais d’autres choses bizarres sont apparues : des groupes de 3 lumières intenses, chaque groupe appartenant à un objet de forme difficile à déterminer, mais plutôt plat . La lumière provenait principalement des trois feux intenses et parfois aussi d’un feu à éclat ou de lumières moins intenses. Mikado a perçu distinctement des lumières de couleurs rouge, bleue et blanche. Il a pu observer de nombreux objets similaires qui tous semblaient avoir à peu près la même trajectoire.

Seul le bruit du premier objet a étonné Mikado

Trajectoire : Les objets venaient du nord-nord-est, à peu près dans l’axe de la rue, semblaient passer bien au-delà du Sacré cœur (situé à l’ouest de l’observateur) “ et bien en hauteur”. Pour la plupart, ils suivaient à peu près la même trajectoire et  viraient finalement vers le sud-est (et sortaient donc du champs de vision des témoins).

Vidéo à leur apparition :

_Users_michelplantier_Desktop_Paris
 

La vitesse apparente des objets, faible au début, augmentait jusqu’à ce qu’ils soient face au témoin puis restait constante, assez rapide (voir la vidéo “sortichampsvision.avi”).

Vidéos :
3 vidéos en format avi, semblant montrer un avion rapide ou proche. L’absence de bruit m’incline à penser qu’il s’agit d’un avion lointain et rapide.

La vidéo initiale, visible sur http://www.dailymotion.com/video/x6khnk_ovni-aout-08-paris_tech semble montrer un avion arrivant face au témoin, avec feux d’atterrissage allumés et virant à droite. On arrive à percevoir assez clairement un feu de position gauche et un feu anticollision. Ce qui est étrange, c’est que ces avions gardent très longtemps leurs feux de roulage et d’atterrissage allumés.

2 Mon interprétation, hypothèses à confirmer

ATTENTION : ceci n’est qu’une construction de l’esprit et mériterait peut-être d’être vérifié.

Tout cela, y compris la première observation, semble très cohérent avec l’observation d’avions.

Il s’agit cependant de quelque chose de très inhabituel :
. le témoin, qui dit voir souvent des avions dans le ciel de Paris, n’avait jamais vu cela auparavant,
. l’aspect des engins était parfois très surprenant (“plus qu’irréel”).

Phénomènes filmés

Après avoir visionné les quatre vidéos, avoir examiné certaines images statiques en grossissement extrême, je suis convaincu de deux choses : l’authenticité des vidéos, et le fait qu’il s’agisse d’avions. (rappel sémantique : ne pas confondre être convaincu et être certain. Je n'affirme pas qu'il s'agisse d'avions ni que la vidéo soit authentique)

D’où viennent ces avions ? D’où vient le caractère étrange de l’observation ?

Sur l’aérodrome du Bourget, il y a une piste orientée NNE-SSW, probablement très rarement utilisée en décollage vers le sud du fait de la proximité de Paris. . Cette piste est approximativement dans l’azimut 030, donc dans l’axe de la rue.

Il n’est pas impossible que cette piste ait été mise en service exceptionnellement, pour raison météo et/ou technique, à l’occasion d’un décollage massif d’aéronefs militaires. Si c’est le cas, je doute qu’on puisse avoir confirmation de l’Armée de l’air. Un décollage massif en pleine nuit signifie probablement une opération importante, dont on ne souhaite pas faire la publicité.

Cette hypothèse est cohérente avec les observations :

Tant que le témoin est dans l’axe de l’avion, donc dans le faisceau principal des feux d’atterrissage, il le voit très lumineux, Une fois que les avions ont obliqué à leur droite (voir vidéo) Mikado n’est plus dans l’axe et les feux d’atterrissages sont beaucoup moins lumineux. C’est ce qu’il a décrit. On peut s’étonner que les feux d’atterrissages restent allumés longtemps. Un motif opérationnel pourrait le justifier dans le cas d’avions militaires.

Il y a sur la vidéo un goupe de lumières qui pourrait correspondre à deux avions volant en patrouille.

Dans la nuit, pour un objet dont on ne voit qu’une lumière éblouissante et venant globalement vers soi, la vitesse semble faible car on le voit sous un angle presque constant et que nos yeux n’ont aucun moyen d’en apprécier la distance. Quand il passe par le travers, la vitesse angulaire est maximale et nous percevons donc une vitesse apparente plus grande : c’est normal.

Des variations de couleurs ont été perçues par les témoins mais ne sont pas visibles sur les vidéos : cela peut s’expliquer. D’une part, les vidéos ont perçu des couleurs (feu rouge d’une aile gauche visible  sur la vidéo principale). Ce n’est donc probablement pas un problème technique, mais plutôt une illusion d’optique. Le cerveau interprète la lumière en fonction de son environnement et peut créer des couleurs là où il n’y en a pas (1). Le ciel parisien est typiquement un environnement facteur d’illusions d’optiques de ce genre.

Après décollage, les avions évitent le survol de Paris par l’ouest et virent en direction de leur objectif, situé plus à l’est.

L’aspect étrange peut avoir plusieurs causes. En particulier une réfraction aléatoire due à des mouvements de convection d’un air non homogène en température : la journée a été belle, le sol s’est échauffé.  Les zones vertes autour du sacré Cœur se sont moins échauffées que le goudron. On est inévitablement en présence de forts gradients horizontaux de températures, à l’origine de ces mouvements de convection.

Boule lumineuse sur le sacré cœur

Probablement la même origine. Un avion bas sur l’horizon est encore plus “déformé” par la diffraction car la lumière qui arrive à nos yeux passe dans la zone la plus instable. Cela peut donner une image sautillante, ou floue, ou de taille variable, voire à l’extrême une légère décomposition des couleurs (irisations très mobiles). Ce point semble avoir disparu rapidement derrière les immeubles parisiens, si mon hypothèse est bonne, sur la gauche des observateurs.

Première observation

La présence d’un bruit que Mikado a attribué à un avion ou un hélicoptère, associé à son schéma, semblerait indiquer qu’il s’agit d’un avion. Cependant certains aspects sont très étranges : à quoi peuvent correspondre les lumières “comme des néons bleus” ? S’il n’y en avait que sur les ailes, on pourrait imaginer que des feux de contrôle de bords d’attaque (contrôle de givrage) soient restés allumés sur un avion bleu. Cette supposition fragile n’est pas convaincante.
Avion de police ou de douane avec des dispositifs spéciaux ?

3 Conclusion

Je suis convaincu que le témoin a vu des avions dans des circonstances inhabituelles, à l’origine de son questionnement.
Ces avions viennent très probablement de la base militaire du Bourget Dugny, ou de l’Aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

4 Limites de l’étude

Je n’ai pas rencontré le témoin, je ne suis pas allé sur place. Je ne me suis pas renseigné sur l’activité aérienne du jour. Si je devais noter le degré d’incertitude de mes conclusions je dirai :
ce sont des avions : 99 chances sur 100,
venant de Bourget : 6 chances sur 10,
sur une trajectoire très inhabituelle : 8 chances sur 10
Il ne me semble pas pertinent de déranger le contrôle aérien militaire ni le contrôle aérien civil pour valider mes hypothèses : la quasi certitude qu’il s’agisse d’avion diminue fortement l’intérêt de telles recherches.


Dernière nouvelle : Selon un certain tintin8579, avec un logiciel "virtualdubmod" on arrive à mettre en évidence des montages (voir ici). Je n'ai pas le moyen de vérifier, ce logiciel virtualdubmod n'existant pas pour MacOS.
Si c'était vrai, je me suis bien fait avoir. J'ai passé beaucoup de temps à visionner ces vidéos... Mais je ne le regretterais pas. Je préfère, face à un témoignage, préjuger de l'honnêteté du témoin, quitte à la réfuter si les éléments fournis m'y amènent, qu'avoir un préjugé inverse qui ne fera rien avancer.

Entretemps, il m'a été indiqué que ce que tintin8579 a observé n'est pas une trace de montage. Donc qu'on ne peut rien conclure quant à l'authenticité du témoignage. Je n'ai pas les moyens d'en juger aujourd'hui. A chacun de se faire son opinion. Le témoin, qui m'a recontacté depuis, me semble sincère.

Michel Plantier

(1) voir l’illusion présentée au milieu de la page à l’adresse http://ophtasurf.free.fr/illusions_extraordinaires2.htm : On est en présence d’un cercle de tâches bleues. Chacune disparaît et réapparait à tour de rôle. le cerveau finit par interpréter un beige uni (là où la tache bleue a disparu) comme une tache beige sur fond blanc, et si on insiste, les tâches bleues sur fond beige disparaissent...