googleadbe76b3505da64c

Présentation du blogcontenu de la page

 

Mise à jour : 16 juillet 2011

Sommaire des messages les plus intéressants

Véhicules Etranges Non Identifiés V.E.N.I.
OVNI = Mythe ou réalité ?

Ci-contre, à droite, la liste de tous les articles parus sur ce blog, du plus récent au plus ancien !

    J’ai travaillé seize ans comme ingénieur dans l’aéronautique (voir à la fin du présent message : "qui suis-je") et je connais les performances dont les véhicules humains sont capables.

    L’étude du phénomène OVNI m’a  montré qu’il existe des véhicules  dont les performances sont impossibles, pour l’ingénieur que je suis, mais sont pourtant réelles, enregistrées et mesurées au radar.

 

    Je les appelle Véhicules Etranges Non Identifiés ou VENI.

Pourquoi "VENI" ? voir le message  "Pourquoi VENI ?"

    Voir par exemple
    Emission Arte septembre 2007 Emission un peu longue, mais très intéressante sur la fin, avec les témoignages de pilotes et les enregistrements radar. Voir en particulier à 24 minutes 24 secondes.

    Vague belge : Reconstitution un peu bizarre dans lequel des gendarmes Belges jouent leur propre rôle pour décrire ce qu’ils ont vécu. L’interview du général de Brouwer, vers la fin, est particulièrement significatif. Vague belge 2 : sans commentaire… Voir aussi un extrait d'étude intéressant...
    Pour certaines de ces vidéos, nous sommes en pleine certitude : des VENI ont été vus, leurs performances ont été mesurées au radar, elles sont époustouflantes !

 

    Le but de ce site est de vous sensibiliser à l’existence des VENI et à la possibilité d’en effectuer l’étude avec toute la rigueur d’une démarche scientifique.

 

 

Lac_Chauvet_1952
Lac Chauvet, 1952

 

Pourquoi enquêter sur les Ovni ?

Par curiosité scientifique : il y a là une énigme qui ne peut pas laisser indifférent.

Pour pouvoir réfléchir sur des bases saines : Pour comprendre ce que sont les Véhicules Etranges Non Identifiés, il faut écarter les méprises (phénomènes naturels ou humain et inconnus de l’observateur), les faux (plaisanteries, œuvres de mythomanes)… Il faut donc les détecter.
Pour espérer comprendre un phénomène aussi fugitif et inaccessible à l’expérience scientifique, il faut recouper un maximum de témoignages, de documents fiables.

Si nous voulons entrer en contact avec les concepteurs de ces Véhicules Etranges Non identifiés, il nous faut essayer de savoir qui ils sont, d’où ils viennent.

 

01_Rouen_1954

Rouen 1954

 

Méthode de travail pour une étude principalement menée sur Internet

1 : Définir des critères de fiabilité des témoignages
2 : Collecter un maximum de témoignages fiables.
     (catégorie 1)
3 : Sur la base des données réputées sures, enrichir
     la base de données par des témoignages recoupant
     les précédents. (catégorie 2)                                       

4 : Analyser les données sures car basées sur
     des témoignages de catégorie 1.
5 : Etendre l’analyse aux témoignages de catégorie 2

Lac_Chauvet_2

Lac Chauvet, 1952

 

 

Critères de fiabilité des témoignages :

critères pour la catégorie 1

1 : Témoignages de militaires en service, de la police, du CNES.
2 : Témoignages multiples d’origines non liées
3 : Témoignages ayant fait l’objet d’une enquête sérieuse , ayant conclu à  la  présence d’un VENI
4 : Documents (photos, vidéos) recoupés par les cas 1 ou 2 ci-dessus
5 : Dépêches d’agence de presse sérieuses (AFP..) se référant à des sources fiables (police, armée..)

apollo11_lem_big
Le Module lunaire (LEM)

Un jour, un habitant de la Lune vit cet objet bizarre. Il eut très peur quand il vit en descendre un être tout de blanc vêtu.
Il alla voir un scientifique qui lui dit :
Un Terrien ? Ça n’existe pas. La vie sur la Terre est impossible.
La gravité est tellement forte que tu serais écrasé. Si tu allais sur la Terre., tu pèserais 6 fois ton poids ! La pression atmosphérique est plusieurs milliers de fois plus grande qu’ici. Soyons raisonnable. Tu as eu une hallucination.

 

Où j'en suis

    Très peu de témoignages de catégorie 1. Le plus souvent, ce sont des témoignages anciens, impossibles à approfondir aujourd'hui. L'enquêteur (Aimé Michel par exemple) est mort, ainsi que les témoins...

J'attache beaucoup d'importance à la "vague belge" car il y a des témoignages fiables, accessibles au public.

 

Quelques conclusions solides

    Les conclusions ci-dessous ne sont pas des convictions, mais des certitudes issues de témoignages fiables (voir Vague belge 2 par exemple).

Les VENI existent effectivement et sont capables :

D’accélérations fulgurantes
De vols stationnaires quasiment silencieux
De vol supersonique sans « bang »

Ils émettent souvent une lumière intrinsèque.      

03_triangle_belge

Canular Belge : l'OVNI de Petit-Rechain, 1990

 

 

 

 

Hypothèses fréquemment évoquées
Pour chaque hypothèse, je donne un avis, par rapport en particulier à l’ovni poursuivi par des F16 Belges, et enregistré sur leurs radars et les radars sol.

Hystérie collective : Les radars n’enregistrent pas des visions psychotiques

Phénomènes météo : Un avion de chasse peut-il se faire distancer par une nuage ?

Rentrée d’astéroïdes : Une météorite ne change pas brutalement de direction

Visiteurs du futur : Affirmation gratuite, indémontrable, impossible à réfuter.

Vaisseaux extraterrestres : Difficile à admettre : durée de voyage dissuasive.

Sondes extraterrestres : Affirmation gratuite, indémontrable, impossible à réfuter.

Civilisation terrestre sous marine :  Affirmation gratuite, indémontrable, impossible à réfuter.
Autre : mais quoi ???

 

Liens intéressants

    En matière d'OVNI, sur le web, on trouve surtout des âneries. Il y a cependant aussi des gens qui font un réel effort d’analyse pragmatique. A ce jour, j’ai bien aimé :

Le site du Geipan, très carré.
L’académie d’Ufologie, tout jeune sur la toile (2007), encore peu fourni à ce jour, (2011) mais qui démarre avec de bonnes ambitions.
Les repas ufologiques, ensemble riche, où on trouve des choses intéressantes.
Les repas ufologiques strasbourgeois : Site sérieux.
Les Ovni de A à Z, bien documenté, avec un effort d’évaluation de fiabilité de chaque cas rapporté. Malheureusement, semble avoir disparu.
Le Cometa, résumé en ligne du rapport du même nom.
Exobiologie, le site des enquêteurs des Ardennes.
SPICA : Un site éclectique ; des ufologues qui recherchent, eux aussi, une approche scientifique.
OVNI infos : un site riche de nombreuses références.

Ufofu : encore un sité srieux et plein de références !

Petitherge.com : Un site sur l'Argentine, écrit par un Français, avec une page sur les OVNI. Intéressant. 

Mais il faut se méfier de tout ! Crop circles, débarquement d’Aliens, enlèvements, implants… On peut se refuser à un scepticisme borné, mais tant qu’on n’a rien de concret à se mettre sous la dent, une crédulité naïve serait coupable.
    L’existence des VENI (Véhicules Etranges Non identifié) est une certitude. Pour tout le reste, j’attends encore des preuves indiscutables….

Sur ce propre blog, voir en particulier : d'où viennent-ils ? et mensonges ou erreurs, ne rien laisser passer.

 

premierovnimartien

Ovni photographié dans le ciel de mars

par la sonde U.S. spirit Rover (source : BBCnews)

Artefact ou objet réel ?



 

Lectures :

C’est encore dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes !

    Aujourd’hui, la recherche et la transmission de l’information sont tellement faciles que n’importe qui peut écrire n’importe quoi sans difficulté. Ceux qui ont enquêté dans les années 50 n’avaient qu’un outil : la rencontre avec les témoins, le travail de terrain. C’est pourquoi j’apporte une grande importance à leurs écrits.

Mystérieux objets célestes, Aimé Michel, ed B Artaud, 1958. Aimé Michel revient sur les observations de 1954. En particulier, il revient sur un certain nombre de témoignages, qu'il n'avait initialement pas retenus comme sérieux. Car il découvre que, dans de nombreux cas, ces témoignages, issus de gens qui ne se connaissent pas, distants de parfois plusieurs centaines de kilomètres, obéissent à une loi géométrique simple : ils se situent sur une même ligne géodésique ! Sa conclusion, incontestable : même si le contenu  du témoignagen incite à la prudence, ces gens là n'ont pas pu se concerter à une telle échelle, et ils ont donc vraiment vu quelquechose d'extraordinaire.

Lueurs sur les soucoupes volantes, Aimé Michel, Mame, 1954. Enquêtes sur de nombreux cas, analyses menées avec beaucoup de sérieux.

La propulsion des soucoupes volantes par action directe sur l’atome, Jean Plantier, Mame 1955. Une tentative de rapprochement entre une théorie préexistante (un mémoire de fin d’étude de 1948) et les observations des années 50.

Plantier_LaPropulsionDesSoucoupesVolantes

Le rapport cometa : Les OVNI et la défense. Ed du Rocher, 2003.Une étude très complète, citant de nombreux exemple indiscutables et cherchant à les analyser et à en tirer les conséquences. Ce rapport, très controversé, a été réalisé par des gens dont ne peut nier ni le sérieux (ceux qui ont connu Norlain à l’Ecole de l’air ne me contrediront pas) ni la compétence : un astrophysicien, cinq pilotes professionnels, un directeur de recherche à l’ONERA…. Je ne comprends pas la polémique ni les mises en cause du sérieux des membres du cometa. On peut diverger sur l’analyse, mais ce rapport pose un diagnostic précis et difficilement contestable, car étayé par des cas concrets.

Les soucoupes volantes existent. Donald Keyhoe,ed Correa, 1951. Un argumentaire passionné, écrit par l’un des meilleurs spécialistes du sujet. Pilote d’essai, initialement sceptique, D. Keyhoe a acquis sa conviction par l’étude de nombreux témoignages directs de pilotes professionnels

On peut aussi s'amuser à lire des bêtises.C'est rassurant de voir que les mythomanes ne sont pas nés avec internet :

Les habitants des autres planètes. Kenneth Heuer. Ed Correa, Paris, 1952. Une étude parfaitement stupide décrivant dans le détail les habitants de Mars, de Vénus et de la Lune, entre autres. Et tout cela avec un aplomb et une apparence scientifique déroutants.

 

 

Qui suis je ?

 

P8120253

שלומ

    Comme Obélix dans sa potion magique, je suis tombé de la soucoupe volante quand j’étais petit. Voir « La propulsion des soucoupes volantes par action directe sur l’atome » du lieutenant Jean Plantier, éditions Mame, 1955). Mon père a été l’un des premiers à évoquer, avec les mots de l’époque, l’idée que les VENI auraient été propulsés par un champs gravitationnel.

    Ingénieur de l’Ecole de l’air, j’ai travaillé sept ans au contact direct avec les avions et les hélicoptères, et quatorze ans dans l’industrie aéronautique :

> 3 ans "officier mécanicien", chargé de la mise en œuvre d'une quinzaine d'Alpha-jet,

> 9 ans responsable du développement du turbomoteur TM 333 et des relations techniques avec l'avionneur (Hidustan aeronautic limited). Ce moteur vole aujourd'hui sur leur ALH,

> Simultanément, j'ai été environ 4 ans responsable du développement et de la certification des versions 1E, 1E2 et 1K1 du turbomoteur Arriel. A ce titre, j'ai beaucoup travaillé avec MBB (intégré depuis à Eurocopter) sur le BK 117 C2 (rebaptisé EC145) qui équipe la sécurité civile. J'ai également travaillé avec Agusta SPA sur leur hélicoptère A109 K2, qui équipe l'organisme de secours aérien REGA.

> 5 ans responsable de la section "expertise équipement" de Turboméca. j'ai participé à la création de cette fonction au côté de Jean Luc F, un ingénieur fantastique, extrêmement pédagogue, qui m'a énormément apporté en matière de méthodologie et d'organisation.

Pilote privé, avec beaucoup d'heures de vol comme passager dans l'Armée de l'air, je n’ai jamais eu la chance d’apercevoir un VENI.

    Formé à l’enquête accident (IFSA, Paris, 1999) j’ai trouvé un réel intérêt à la formation à l’enquête ufologique proposée par le site exobiologie.
    Je cherche à travailler avec des gens sérieux, qui étudient le phénomènes et le font savoir sur le net. (voir page : liens)
   
    J’ai « volé » la plupart de mes photos sur internet, initialement pour mon usage personnel. J’ai aujourd’hui utilisé cette bibliothèque personnelle pour illustrer mon site. Les photos de ce site sont réputées authentiques : elles ont été analysées et aucun trucage n’a été décelé ou leur probable authenticité est confirmée par recoupements. Si l'une de ces photos est concernées par un copyright, j'invite le propriétaire des droits à m'en informer. Je retirerai la photo s'il me le demande.